Accueil»À la une»Budget 2018 de la Sécurité civile : renouvellement de la flotte d’avions bombardiers d’eau

Budget 2018 de la Sécurité civile : renouvellement de la flotte d’avions bombardiers d’eau

0
Partages
Pinterest Google+

   Hors moyens exceptionnels dédiés au renouvellement de la flotte de bombardiers d’eau, le budget de la Sécurité civile augmente de 5,4 % par rapport à 2017. C’est Gérard COLLOMB, ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur, qui a présenté aux organisations syndicales représentatives des personnels de la sécurité civile un budget 2018 d’un montant de 801,3 Millions d’euros (autorisations d’engagement).

Des investissements de modernisation « des moyens nationaux destinés à assurer les capacités d’action face à des événements de grande ampleur et de forte intensité, à l’image de ceux auxquels la sécurité civile a dû récemment faire face ». Ainsi le renouvellement de la flotte d’avions bombardiers d’eau sera engagé dès 2018 (six avions multi-rôles (transport et bombardier d’eau) entre 2019 et 2022).

L’effort budgétaire (20M€) porte notamment sur les moyens nécessaires « à l’anticipation des crises de demain, avec des investissements dans des projets structurants s’inscrivant dans le temps long (système d’alerte des populations, modernisation des moyens radio, engagement des travaux relatifs à l’évolution vers un système unifié de gestion des appels).»

Le renforcement des moyens humains du déminage, rendu indispensable par la forte sollicitation de ces personnels spécialisés, se décline dans un contexte de menace terroriste élevée.

Enfin, Gérard Collomb a débattu des améliorations des conditions d’exercice des missions de sécurité civile : perspectives de mutualisation de la maintenance de moyens aériens entre les forces, répartition des rôles et responsabilités entre hélicoptères de la sécurité civile et moyens des SMUR (Structure Mobile d’Urgence et de Réanimation).

Article précédent

Eva IONESCO, lauréate du prix littéraire de la Bastide de Gordes 2017

Articles suivants

Propreté urbaine : l’AVPU décerne 18 deuxième étoiles du label « Villes Eco-propre »