Accueil»À la une»Commerce extérieur : La progression des exportations de biens ne stoppe pas le déficit commercial

Commerce extérieur : La progression des exportations de biens ne stoppe pas le déficit commercial

0
Partages
Pinterest Google+

Le bilan du commerce extérieur de la France pour l’année 2017 témoigne que l’économie hexagonale s’inscrit dans la dynamique d’activité mondiale avec une progression du chiffres d’affaires des biens de 4,5% (montant global de 473,2 Mds€) mais le déficit de la balance commerciale globale s’aggrave.

Le déficit de la balance commerciale de la France s’est accru de 29% en 2017 par rapport à 2016. Citant les données du Service des Douanes, la Tribune précise qu’il atteint 62,2 Mds€ contre 48,3 Mds€ l’année précédente. Et de d’affirmer : « c’est la plus forte dégradation depuis 2011. La France n’a pas connu d’excédent commercial depuis 2003. »

Tout est dit ou presque car la présentation de ces chiffres par Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’Etat auprès de Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des affaires étrangères, montre les points de faiblesse.

Les exportations de biens en hausse de 4,5 %, à 473,2 Mds d’euros constituent un repère positif comme celui des échanges de services (+ 5,4 Mds d’euros). En revanche la facture énergétique s’alourdit ; elle représente 63% du déficit total.

 Matignon présentera une nouvelle stratégie

Cette réalité va amener le gouvernement à réagir, selon le secrétaire d’Etat : « l’amélioration de nos performances à l’export est l’un des objectifs de la politique du gouvernement. Les mesures en faveur de la baisse du coût du travail (baisse de cotisations sociales salariées) ainsi que celles en faveur de la baisse du coût du capital (baisse de l’impôt sur les sociétés, mise en place de l’impôt sur la fortune immobilière et du prélèvement forfaitaire unique) amélioreront la compétitivité de nos entreprises. »

Il a annoncé que Matignon présentera une nouvelle stratégie en matière de commerce extérieur, qui s’appuiera sur trois volets : la formation, la réforme de l’accompagnement des entreprises, la réforme des financements export.

 

Article précédent

Départements de France : Services mobilisés face aux effets de l’hiver !

Articles suivants

Thermalisme : Occitanie Sud de France » première destination hexagonale