Accueil»Politique»Cybermenace : L’Intérieur présentera sa « feuille de route » avant juin

Cybermenace : L’Intérieur présentera sa « feuille de route » avant juin

0
Partages
Pinterest Google+

 

 

 

 A l’occasion de son intervention au 10ème Forum international de la cybersécurité (FIC), organisé par la gendarmerie nationale, la région Hauts-de-France et les sociétés Euratechnologies et CEIS, le ministère de l’Intérieur annonce que Gérard Collomb, ministre d’Etat, a confié à Thierry Delville, délégué ministériel aux industries de sécurité et à la lutte contre les cybermenaces, le soin d’élaborer une « feuille de route cyber », avant la fin du premier semestre 2018.

Dans son communiqué, le ministère de l’Intérieur précise cette « feuille de route »: constituera l’ambition partagée de l’ensemble des services du ministère, visant à prévenir les cybermenaces, gérer les cybercrises et lutter contre la cybercriminalité. Dans ce cadre, M. Gérard Collomb a d’ores et déjà annoncé une mobilisation sans précédent du ministère de l’intérieur, qui verra ses effectifs cyberspécialisés doubler à l’horizon 2023, soit 800 effectifs supplémentaires, dans le cadre d’une véritable politique publique de cybersécurité, visant à prendre en compte le risque durablement et anticiper son évolution.

En outre, M. Gérard Collomb a réaffirmé combien la prise de conscience collective des cyber risques était capitale alors que de simples mesures de précaution permettent de se prémunir efficacement d’actes cybercriminels.

Pour une prévention efficace des risques liés au numérique

Le ministère de l’Intérieur annonce qu’il diffuse, dès aujourd’hui, dans toutes les préfectures, toutes les brigades de gendarmerie et tous les commissariats de police, un kit de sensibilisation élaboré par la plateforme nationale d’Assistance et de prévention de la CYberMAlveillance (ACYMA). A disposition du public, ce kit contient des outils pédagogiques adaptés et modulaires (vidéos, infographies, fiches réflexes, etc. – voir en annexe-) destinés à informer le plus largement possible, à sensibiliser aux risques numériques et à dispenser des bonnes pratiques dans la sphère privée comme dans le monde professionnel. Ces documents sont également disponibles sur le site de la plateforme nationale d’assistance aux victimes www.cybermalveillance.gouv.fr et via le compte Twitter @cybervictimes, dont M. Gérard Collomb a salué le caractère essentiel de la mission, pour une prévention efficace des risques liés au numérique.

Enfin, le ministre d’Etat a lancé un appel à la mobilisation des experts de la cybersécurité pour parvenir à une « véritable conscience nationale de la sécurité numérique » : « L’ensemble du monde économique doit en effet se mobiliser derrière cette grande cause, essentielle pour la compétitivité et la sécurité du pays. Il faut mobiliser les entreprises. Il faut, au-delà, mobiliser tous les Français. Il s’agit là, d’un défi tout à fait essentiel pour l’avenir et je compte sur vous, experts de la cybersécurité, pour en être les ambassadeurs ».

 

Article précédent

Interaction 18 : Lyon accueille le Congrès International du design interact

Articles suivants

Territoires d’innovation de grande ambition : 24 projets pour répondre aux besoins des habitants