Accueil»Politique»Etat-Régions : Dialogue avec « Bretagne » et « Pays de Loire » pour une nouvelle contractualisation

Etat-Régions : Dialogue avec « Bretagne » et « Pays de Loire » pour une nouvelle contractualisation

0
Partages
Pinterest Google+

 

Les services du Premier ministre, Edouard Philippe ont tenu à rendre public la démarche de dialogue engagée avec les régions Bretagne et Pays de la Loire « pour tracer avec elles les contours d’une nouvelle contractualisation. »

Matignon replace cette discussion dans le prolongement du dossier du projet abandonné de l’’aéroport de Notre-Dame-des Landes. Edouard Philippe a eu plusieurs échanges avec Christelle Morançais, Présidente du conseil régional Pays de la Loire, et Loïg Chesnais-Girard, Président du conseil régional de Bretagne. Le Premier Ministre veut poursuivre ce dialogue « pour nourrir les contours d’une nouvelle contractualisation avec chacune des deux régions. »

Est retenue comme base de départ, l’ensemble des propositions formulées par les collectivités territoriales (projet de « Contrat d’avenir » en Pays de la Loire et de « Pacte d’accessibilité » en Bretagne) : « ces travaux doivent permettre de faire émerger à court terme des orientations concrètes, en particulier en matière de mobilités, de transition écologique et numérique des territoires ainsi que dans le domaine de l’économie de la connaissance. »

L’élaboration d’un projet stratégique pour les mobilités du Grand Ouest

Sur la base des pistes de travail identifiées par les acteurs locaux et les préfets de région, des Les premières décisions devraient intervenir avant l’été, après des réunions de travail entre élus territoriaux et préfets, lors d’un point d’étape organisé en présence du Premier Ministre.

La question première des « mobilités » voit la mise en place par Elisabeth Borne, ministre des Transports, d’une mission d’appui confiée à Francis Rol-Tanguy, conseiller maître à la Cour des Comptes. La finalité de cette initiative est de soutenir les collectivités territoriales « dans l’élaboration d’un « projet stratégique pour les mobilités du Grand Ouest ». La mission devra notamment revoir les orientations du rapport du Conseil d’orientation des infrastructures, à l’aune des engagements pris par le Gouvernement suite à l’abandon du projet d’aéroport de Notre-Dames-Des-Landes. »

Matignon conclut en rappelant que la signature d’un contrat avec chacune des régions Pays de la Loire et Bretagne, se fera dans le cadre du « pacte girondin » défendu par Emmanuel Macron.

 

Article précédent

La Défense : L’Etat veut garantir un développement urbain équilibré

Articles suivants

Réforme de l’apprentissage : Satisfaction des CCI de France soucieuses d’être co-actrices du projet