Accueil»À la une»Fonction publique territoriale : Baisse des effectifs (-7000 agents) en 2016 !

Fonction publique territoriale : Baisse des effectifs (-7000 agents) en 2016 !

0
Partages
Pinterest Google+

 

 

   La dernière étude du service statistique de la direction générale des collectivités locales (DGCL) met en ligne sa dernière étude (voir Bulletin d’information statistique – BIS n°121) qui montre une baisse des effectifs de la fonction publique territoriale en 2016.

   Lors du dernier Congrès des Maires de France, le point déterminant du débat entre le gouvernement et les élus locaux a porté sur la nécessité de « maîtriser la dépense publique ». Les maires ont rappelé à plusieurs reprises que des efforts avaient été engagés pour tenir le budget de la fonction publique territoriale à l’échelle de leur commune. L’étude de la DGCL confirme leurs propos !

Selon cette étude, le nombre d’agents de la fonction publique territoriale a diminué de -0,4% en 2016 (-7000 agents). Cette réduction porte sur les contrats aidés (-3,8%, soit -3500 agents).

Sans tenir compte des postes d’agents en contrats aidés, les effectifs de fonctionnaires baissent de -0,2% (-3500 agents).

Les femmes largement majoritaires dans la fonction publique territoriale

Il est à noter que cette tendance de réduction des effectifs « se retrouve dans tous les niveaux de collectivités, sauf les organismes intercommunaux, dont la hausse des effectifs (+4,1%, soit 11800 agents en plus) est liée à la baisse des effectifs des communes (-1,1%, soit -12600 agents). Pour l’ensemble du secteur communal, les effectifs sont pratiquement stables (-800 agents). »

L’étude du BIS souligne l’importance de la féminisation de la fonction publique territoriale puisque 61 des agents sont des femmes notamment parmi les fonctionnaires de catégorie A et B. Elles sont surreprésentées parmi les contractuels (68 %), notamment les fonctionnaires de catégorie C (71 %). Enfin, elles sont près de 54 % parmi les contrats aidés.

 

 

 

Article précédent

Développement économique: L’ambition lyonnaise d’une « métropole fabricante »

Articles suivants

Energie durable : La CNR et l’ADEME s’allient pour créer un réseau d’hydroliennes fluviales