Accueil»À la une»Gérard Collomb : un Ministre d’Etat, numéro 2 du gouvernement qui tient le « terrain » à Lyon !

Gérard Collomb : un Ministre d’Etat, numéro 2 du gouvernement qui tient le « terrain » à Lyon !

0
Partages
Pinterest Google+

Nouvelle donne politique/ Gérard Collomb (69 ans) s’est vu confier le lourd ministère de l’intérieur dans le gouvernement d’Edouard Philippe. Il obtient une reconnaissance de son investissement aux côtés d’Emmanuel Macron, bien avant le lancement d’En Marche.

En effet, il avait organisé il y a maintenant plus de 18 mois, un colloque à Lyon sur le renouveau du socialisme où la venue du futur Président de la République, encore ministre de l’Economie n’avait pas masqué les absences de la quasi-totalité des « ténors » nationaux du PS. Il n’était donc pas surprenant de le voir lancer le mouvement « En Marche » à Lyon avec Emmanuel Macron, marchant avec lui sur un pont du Rhône, suivi par nombre d’élus socialistes lyonnais qui tous ont rejoint le nouveau mouvement.

Les investitures de « La République en Marche » dans le Rhône témoignent de son influence au sein du mouvement présidentiel.

Les critiques d’éditorialistes ont fusé sur la présence « d’anciens politiques » comme l’édile lyonnais, de voir confier un grand ministère à un « baron » de province ! Le fait est là et lui poursuit sa route… Qui plus est, les investitures de « La République en Marche » dans le Rhône témoignent de son influence au sein du mouvement présidentiel.

Gérard Collomb a montré cette fin de semaine toute sa volonté à faire gagner le mouvement dont il est l’un des fondateurs !

Les Ministres lyonnais, sortants du gouvernement ont compris ses sentiments à leur égard. Thierry Braillard (PRG) se retire  de la vie politique car le maire du 5ème arrondissement Thierry Rudigoz est le candidat retenu par « En Marche ». Bruno Bonnell, entrepreneur, soutien de Gérard Collomb, est investi à Villeurbanne, face à Najat Vallaud-Belkacem. Ce duel a suscité l’exaspération du maire socialiste de Villeurbanne, Jean-Paul Bret aux propos très durs sur l’attitude du Maire de Lyon. C’était juste avant la composition du gouvernement.

Gérard Collomb a montré cette fin de semaine toute sa volonté à faire gagner le mouvement dont il est l’un des fondateurs ! Une visite à Parc OL pour saluer les forces de sécurité œuvrant dans  le stade, un soutien à Jean-Michel Aulas qui a du solutionner les incidents de la rencontre en coupe UEFA.

Il est allé à la rencontre des Lyonnais aux Halles Paul Bocuse avec David Kimelfeld, le maire du 4ème, vice-président de la métropole qu’il considère être son dauphin. Enfin, il a participé à la campagne de Thierry Rudigoz à Saint-Jean !

Le message est clair : il ne lâche rien et veut rester au contact de sa ville pour préparer la suite politique comme il l’entend !

Article précédent

Présidentielles vue des Régions/Lyon plébiscite Emmanuel Macron

Articles suivants

Laurent Wauquiez choisit de rester à la tête de la Région AURA