Accueil»Economie»Immobilier tertiaire : 2017 année record en régions

Immobilier tertiaire : 2017 année record en régions

0
Partages
Pinterest Google+

 

La majorité des marchés régionaux sont à la hausse cette année. Cette dynamique s’inscrit dans un contexte national porteur ! Dans son étude de l’activité immobilière 2017, BNP Paribas Real Estate Transaction France, annonce que le secteur du marché de bureaux a vu 1 657 900 m² placés…

« Pour la première fois, il dépasse la barre des 1,6 million de m² placés. Cela représente une hausse de 7% par rapport à 2016 et de 22% par rapport à la moyenne 10 ans » commente Jean-Laurent de La Prade, Directeur Général Adjoint de la société. Ce marché des bureaux est tiré par la dynamique des transactions sur des offres neuves disponibles : « depuis 2 ans, les transactions dans le neuf sont en net recrudescence : en 2017, elles représentent presque un tiers du volume global de transactions, suite à une hausse de 40%. » Pour autant, le secteur des transactions dans l’ancien demeure le premier avec 56% du volume global et progresse de 7%.

Et BNP Paribas Real Estate Transaction France d’en préciser les caractéristiques dominantes : « en ce qui concerne les créneaux de surfaces, le socle des petites surfaces (< 1 000 m²) est toujours aussi solide. Il concentre 50% des volumes placés et affiche une hausse de 9%. Les moyennes surfaces (1 000 – 5 000 m²) connaissent une baisse cette année, après avoir été particulièrement dynamiques en 2016. Ce sont les grandes transactions (> 5 000 m²) qui ont fortement tiré le marché en 2017 (+34%) : 41 deals supérieurs à 5 000 m² ont été actés contre seulement 23 en 2016. »

« Nous sommes confiants pour 2018 »

Les recherches de bureaux concernent en 2017 plus le secteur des banques et des assurances que celui des technologies de l’information comme ce fut le cas l’année précédente.

L’analyse par régions       

« Lyon conserve sa place de 1er marché régional avec 270 000 m² placés en 2017, en légère baisse après une année 2016 exceptionnelle. Elle est suivie par Lille, qui dépasse la barre des 200 000 m² et ce pour la 2ème année consécutive. Bordeaux crée la surprise : avec 167 000 m², il prend pour la 1ère fois la 3ème place du classement et enregistre un record historique. Toulouse et Nantes sont stables, à un niveau supérieur à leur moyenne décennale. Quant au marché marseillais, il reprend des couleurs après une année 2016 en berne. Il est porté cette année par deux méga-deals sur Euroméditerranée : la BNP Paribas a loué 14 000 m² dans l’immeuble CORAIL et la prise à bail par le Conseil Régional de 24 000 m², représentant par ailleurs le plus grand deal signé en 2017. »

Cette année, Rennes rentre dans la liste des villes supérieures à 100 000 m² et se rapproche ainsi de Nantes. Sur les marchés inférieurs à 100 000 m², on note la très bonne performance de Montpellier, qui enregistre un record historique en dépassant les 80 000 m². Grenoble et Strasbourg affichent une baisse, après une année 2016 exceptionnelle. Nancy reste stable. Nice-Sophia, Rouen, Dijon, Metz et Orléans sont tous en forte hausse. »

 

Les loyers suivent la même courbe dans les villes régionales avec un seuil de 200 €/m² dans 8 villes régionales, le record est atteint à Lyon avec le seuil de 300 €/m² pour l’opération Grand Hôtel Dieu sur la Presqu’Île (voir photo du projet). « Nous sommes confiants pour 2018. Les perspectives macro-économiques sont bien orientées et la demande exprimée continue de progresser. En 2018 le marché des bureaux en Régions devrait une nouvelle fois franchir la barre des 1,6 million de m² », commente Jean-Laurent de La Prade.

 

  1. Société de services immobiliers, BNP Paribas Real Estate regroupe plusieurs métiers spécialisés: promotion, investment management, property Management, transaction, conseil et expertise. Comptant plus de 5 100 collaborateurs, BNP Paribas Real Estate est présent dans 36 pays.Photo © Asylum Immeubles de bureaux du nouvel Grand Hôtel Dieu de Lyon 

 

Article précédent

Report de l'A45 Lyon-Saint-Etienne: Mobilisation de chefs d'entreprise et désormais d'élus!

Articles suivants

Aménagement du territoire: Brice Hortefeux élu à la présidence du Comité de Massif Central