Accueil»À la une»Interaction 18 : Lyon accueille le Congrès International du design interact

Interaction 18 : Lyon accueille le Congrès International du design interact

1
Partages
Pinterest Google+

 

Après New York en 2017, Helsinki en 2016 et San Francisco en 2015, Lyon est la 1ère ville française sélectionnée pour accueillir la 11ème édition de l’événement Interaction 18, la conférence professionnelle annuelle dédiée au design d’interaction, organisée par l’association internationale IxDA (Interaction Design Association).

Du 3 au 8 février 2018, la Métropole de Lyon deviendra la capitale du design d’interaction avec de nombreux temps forts organisés sur le territoire pour ponctuer cette semaine de conférences et d’ateliers spécialisés dédiés à la promotion de ces métiers innovants au cœur des nouvelles technologies : de la robotique, au mobilier ou aux voitures automatiques.

« Développement de solutions technologiques novatrices »

Plébiscitée par l’association IxDA, l’événement Interaction 18 va investir la Métropole de Lyon, qui profitera de l’occasion pour affirmer sa dimension de « territoire innovant en matière de design urbain ». Plus de 1 000 visiteurs internationaux, spécialistes et aficionados du design d’expérience sont attendus pour cette nouvelle édition prometteuse et vectrice d’attractivité pour le territoire.

Et David Kimelfeld, Président de la Métropole de Lyon d’exprimer sa joie « d’accueillir ce congrès d’animation et de promotion du design d’interaction. Nous suivons avec intérêt cette spécialité d’avenir sur le design, qui, par la création et le développement de solutions technologiques novatrices est au cœur de nos usages d’aujourd’hui et prépare ceux de demain… »

Durant une semaine, Interaction18 va aborder tous les aspects du design d’interaction. Placée sous le signe de la Confluence, cet événement contribuera à créer des passerelles entre toutes les disciplines de la conception et de l’expérience utilisateur.

 

Article précédent

La Région Occitanie-Pyrénées-Méditerranée crée le Parlement de la Montagne

Articles suivants

Cybermenace : L’Intérieur présentera sa « feuille de route » avant juin