Accueil»À la une»Journée de coopérations européennes à Orléans

Journée de coopérations européennes à Orléans

0
Partages
Pinterest Google+

   Prévention des inondations et place des fleuves dans les métropoles

Les crues qui frappent les régions européennes constituent des catastrophes redoutées, toujours plus fréquentes et dont l’ampleur interpelle les autorités concernées (Grande-Bretagne, Allemagne, Pologne, Tchéquie…). La France n’échappe pas ce phénomène, notamment dans le bassin de la Loire, celui du « dernier fleuve sauvage d’Europe » dont le cours n’a pas été aménagé à l’exception des barrages du haut-bassin fluvial où les crues dites cévenoles marquent l’histoire de la région du Velay.

Cette réalité éclaire la démarche de l’Etablissement public Loire dans son organisation d’une Journée de coopérations européennes qui se déroulera le 21 septembre prochain à Orléans, lors du festival de la Loire.

Les thématiques retenues de prévention des risques et des politiques urbaines de réappropriation de l’espace fluvial associent les acteurs concernés de trois grands bassins fluviaux européens : Elbe, Ebre et Loire.

Les premiers échanges de cette journée porteront sur les « outils de mesure et formes de reconnaissance de la qualité de la prévention des inondations », qui seront présentés par plusieurs initiatives comme : les chartes de qualité, les labels ou encore les prix développés en Europe.

Suivront ceux consacrés à la « dimension récréative des fleuves et cours d’eau dans les métropoles », qui permettront de comprendre les stratégies et les moyens apportés à la réappropriation de l’espace fluvial. L’aménagement des berges  de l’Ebre à Saragosse, les actions menées à Lyon serviront notamment de bases de discussion.

Repères

Depuis plus de 30 ans, l’établissement public Loire intervient auprès de 50 collectivités dont 7 régions (Auvergne-Rhône-Alpes, Bourgogne-Franche-Comté, Centre-Val de Loire,  Nouvelle-Aquitaine, Occitanie, Pays de la Loire), 16 départements, 18 villes/agglomérations ou métropoles et 9 syndicats intercommunaux) pour assurer une parfaite coordination des actions menées sur l’ensemble du bassin de la Loire et ses affluents. Ses interventions recouvrent 4 domaines principaux :

– la gestion des ressources en eau des ouvrages de Naussac et Villerest (soutien d’étiage et écrêtement de crues),
– la prévention et la réduction du risque inondation,
– la stimulation de la recherche, du développement et de l’innovation,
– l’aménagement et la gestion des eaux.

Article précédent

Inauguration du centre d’excellence mondial de CGI à Lyon

Articles suivants

Elections sénatoriales/une nouvelle mesure de « l’effet Macron » en cette rentrée