Accueil»Economie»La Défense : L’Etat veut garantir un développement urbain équilibré

La Défense : L’Etat veut garantir un développement urbain équilibré

0
Partages
Pinterest Google+

 

 La nouvelle a surpris, mais l’ajournement de la demande d’agrément du projet de tour Total (son futur siège) par Michel Cadot, Préfet de la région d’Île-de-France, Préfet de Paris, marque la volonté de l’Etat de définir un plan de développement urbain équilibré avec les villes concernées.

   La décision « sans incidence sur le calendrier initialement prévu pour le promoteur Groupama » précise la préfecture de région, veut développer un équilibre entre la forte demande économique sur ce secteur du Grand Paris et le quotidien des habitants de Puteaux.

Et la préfecture de rappeler que : « l’ajournement de l’agrément ne remet pas en cause le calendrier opérationnel des projets immobiliers concentrés sur la ville de Puteaux. Le projet immobilier The Link, futur siège du groupe Total, est un excellent projet qui permettra la construction d’une Tour nouvelle génération et libèrera plusieurs immeubles des années 80 devenus obsolètes dont la transformation contribuera à la modernisation et au renouvellement de l’offre immobilière du quartier d’affaires de la Défense. »

« Les modalités du développement du quartier d’affaires sur les logements et les transports »

Pour autant, il y a lieu tout en soutenant la dynamique immobilière de veiller aux équilibres territoriaux : « l’Île-de-France ne pourra pleinement bénéficier du développement économique et du rayonnement mondial attendus qu’en étant en capacité de développer une offre de logements mixtes nécessaire aux emplois créés, et en organisant les solidarités indispensables à la qualité de vie de tous. »

Les données économique de cette dynamique de l’immobilier d’entreprise en région montrent une progression de 82% du nombre de m2 (plancher) agréés pour la période 2016-2017 par rapport à celle de 2014-2015(1,7 M de m² de plancher agréés en 2016 et de 2,3 M de m² en 2017). Pour le seul secteur de la Défense, ce sont 666 000 m² qui ont été acceptés par les services de l’Etat en 2016 avec des projets majeurs comme le siège mondial de Vinci, les tours Sisters d’Unibail, les projets ICADE Défense et la Tour des jardins de l’Arche au pied de l’U-Arena…

« Il est nécessaire d’apprécier les modalités prises en compte du développement du quartier d’affaires sur les logements et les transports. La transformation de l’ancien boulevard circulaire, cédé par l’État au conseil départemental des Hauts-de-Seine, en boulevards urbains permet d’engager une transformation des quartiers situés de part et d’autre » précise l’autorité préfectorale. L’énumération des actions « transformantes » engagées veut témoigner de la rapidité des évolutions validées.

Elle souligne que le secteur Michelet Bellini fait l’objet d’une étude urbaine conduite par l’établissement public chargé de l’aménagement de l’Opération d’intérêt national de la Défense pour développer « les liaisons avec les autres quartiers de Puteaux et renforcer les équipements publics nécessaires. »

La Maire de Puteaux, ville la plus concernée, va mesurer les effets à venir des nouveaux logements programmée pour mettre en place les équipements publics correspondants.

La préfecture de région conclut sur la nécessité d’avoir cette vision globale : « dans un contexte de concurrence internationale, l’attractivité du quartier d’affaires passe également par des améliorations significatives des accès et sorties de transports collectifs dans le secteur Esplanade, notamment pour la sortie Esplanade de la Défense de la ligne 1 du métro. »

(1) L’agrément d’immobilier d’entreprise est une autorisation administrative délivrée par l’État dans le cadre de sa politique d’aménagement du territoire. Cette autorisation administrative la recevabilité de la demande de permis de construire (source http://www.driea.ile-de-france.developpement-durable.gouv.fr).

 

 

Article précédent

Téléphonie « Zones blanches » : Satisfaction et vigilance des associations des collectivités

Articles suivants

Etat-Régions : Dialogue avec « Bretagne » et « Pays de Loire » pour une nouvelle contractualisation