Accueil»Economie»La France attire de plus en plus les investisseurs étrangers !

La France attire de plus en plus les investisseurs étrangers !

0
Partages
Pinterest Google+

 

Il est des rapports attendus ! Celui de Business France sur « l’internationalisation de l’économie française – Bilan 2017 des investissements étrangers en France » est un baromètre de l’attractivité économique du pays. 2017 voit aune progression spectaculaire du nombre de projets d’investissement de 16% avec à la clé plus de 33.000 emplois créés ou préservés.

La formule « confiance renouvelée des investisseurs étrangers pour le site France », utilisée pour de la présentation du rapport en présence du ministre de l’Economie et des Finances, Bruno Le Maire et du Directeur général de Business France, Christophe Lecourtier résume l’analyse de l’année 2017. 

Les chiffres sont explicites. En 2017, 1 298 décisions d’investissement ont été enregistrées, dévoilant une hausse de +16%, avec pour effet de préserver ou créer 33 489 emplois : « 412 nouvelles entreprises ont décidé de choisir la France pour y développer leurs activités, soit 32% des projets enregistrés. A noter que 50% des investissements sont des ouvertures de nouveaux sites (+14% par rapport à 2016) et 42% des investissements sont des extensions d’activité de sites existants (+22% par rapport à 2016) ».

Pour Christophe Lecourtier, cette progression du nombre de décisions d’investissement témoigne d’un regain de confiance à l’égard de la France : « l’image économique de notre pays est clairement à la hausse : selon l’étude de Kantar Public pour BF, les investisseurs étrangers sont 84% (+ 10% par rapport à 2016) à juger l’économie française attractive ».

Les activités de production (26% de l’ensemble des investissements) constituent le premier domaine d’investissement des entreprises étrangères (343 décisions, 16 123 emplois liés) ; elles progressent de 23% par rapport à 2016. Les entreprises allemandes arrivent au premier rang des décideurs impliqués dans ce secteur d’activité.

La diversité des territoires de France facteur d’attractivité 

Il est à noter que les projets de recherche & développement, ingénierie représentent 10% de l’ensemble des projets avec 125 décisions d’investissement (+9% par rapport à 2016). « A l’échelle mondiale, la France fait partie des grands pays innovants, comme le démontrent de nombreux classements internationaux tels que Deloitte Technology Fast 500 EMEA 2017, où la France est en première position du classement » rappelle Business France. Et de citer le sondage Kantar Public 2017 dévoilant que « 81% des investisseurs étrangers considèrent l’innovation française comme un avantage compétitif. Les pays européens restent les premiers investisseurs en France avec 58% de l’ensemble des décisions d’investissement en France, viennent ensuite l’Amérique du Nord 23% et l’Asie 13% qui reste stable, avec une exception concernant l’Inde qui enregistre la plus forte hausse parmi les pays émergents, +73% ».

Sur l’ensemble de domaines économiques, les investissements américains sont de nouveau les plus importants ( 25%des investissements dans la R&D ».

Business a détaillé les projets par région et affirme que « la diversité des territoires de France » est un facteur d’attractivité : « les activités de production se concentrent en Auvergne-Rhône Alpes, Grand Est, Hauts de France et Occitanie ; les projets de logistique se localisent en Ile-de-France qui attire 45% des emplois créés dans ce secteur ; et les investissements dans les activités de la R&D ont été particulièrement dynamique en région Auvergne-Rhône-Alpes, Bourgogne-Franche-Comté, Bretagne, Hauts-de-France ».

L’importance de l’accompagnement et le conseil de ses équipes dans ces décisions d’investissement représente 50% des projets enregistrés, selon Business France.

Les premières indications pour 2018 confirment la tendance à la hausse

 

  1. Business France est l’agence nationale au service de l’internationalisation de l’économie française. Elle est chargée du développement international des entreprises et de leurs exportations à ce titre elle organise des délégations d’entreprises lors d’événements économiques internationaux (voir photo du pavillon français au mondial du vin en Chine). Elle promeut l’attractivité et l’image économique de la France, de ses entreprises et de ses territoires. Elle gère le V.I.E (Volontariat International en Entreprise) et compte 1 500 collaborateurs en France et dans 64 pays.

 

 

Article précédent

Engager la filière forêt-bois dans la bio-économie

Articles suivants

ELAN ENTREPRENEURIAL ET VOLONTE POLITIQUE EN AFRIQUE