Accueil»À la une»Les premiers trams-bus à hydrogène en fonction à Pau

Les premiers trams-bus à hydrogène en fonction à Pau

1
Partages
Pinterest Google+

   La mise en service des premiers tram-bus utilisant comme énergie de propulsion l’hydrogène s’effectuera à Pau. En effet, l’agglomération de Pau Béarn Pyrénées – par l’intermédiaire de son syndicat mixte des transports – a signé un accord avec le constructeur belge Van Hool pour la réalisation et la livraison de 8 trams-bus « Exqui city’s ». Ils entreront en fonction en 2019.

Il s’agira d’une première française pour la technologie et première internationale par l’utilisation de bus-tram articulés (système BRT) selon la société Van Hool.

Il s’agira d’une première française pour la technologie et première internationale par l’utilisation de bus-tram articulés (système BRT) selon la société Van Hool : « pour la première fois, la technologie à l’hydrogène est intégrée en tant que système de propulsion dans un tram-bus. Le tout nouveau véhicule est un tram-bus articulé de 18,62 mètres de long, ayant une capacité de 125 passagers et une autonomie de 300 km. »

Ce créneau des transports de passagers par véhicule à hydrogène est bien tenu par Van Hool qui a commercialisé plus de 50 véhicules propulsés à l’hydrogène : 32 en Europe et 21 en Amérique du Nord.

À Pau, l’hydrogène sera produit sur place, au dépôt de bus « par un électrolyseur alimenté par le réseau électrique : ce sera un hydrogène « vert ». Les piles à hydrogène quant à elles ne contiennent aucune matière polluante et sont recyclables à plus de 95%. »

Ce choix est permis par le partenariat passé avec le groupe Engie, via sa filiale Gnvert qui assurera la construction et l’exploitation de la station de recharge en hydrogène de ces trams-bus

Ce choix est permis par le partenariat passé avec le groupe Engie, via sa filiale Gnvert qui assurera la construction et l’exploitation de la station de recharge en hydrogène de ces trams-bus : « l’hydrogène sera produit sur site par un électrolyseur fourni par ITM Power et alimenté par de l’électricité locale d’origine renouvelable assurant ainsi une énergie de propulsion totalement décarbonée ». Ce projet phare permet au groupe français de souligner son positionnement « en tant qu’acteur incontournable de la révolution énergétique et la promotion d’une croissance verte. »

Enfin, pour le président de la communauté d’agglomération, François Bayrou, ce projet innovant s’inscrit dans la priorité donnée au développement durable : « l’agglomération Pau Béarn Pyrénées fait le choix de l’innovation hydrogène pour une solution « zéro émission » et transforme un mode de transport quotidien en un projet environnemental et humain. »

Article précédent

Première rentrée politique réussie pour le nouveau Maire de Lyon

Articles suivants

Trams-bus à hydrogène de Pau/Contribuer à « une indépendance énergétique adaptée au besoin d’un territoire »