Accueil»À la une»Mission Orsenna/Dresser un état de lieux de la lecture publique

Mission Orsenna/Dresser un état de lieux de la lecture publique

0
Partages
Pinterest Google+

   Le tour de France de la lecture publique a débuté à Rennes en présence de la ministre de la Culture, Françoise Nyssen et d’Erik Orsenna, écrivain, académicien. La mission animée par l’académicien doit aboutir au printemps prochain par la présentation de propositions qui seront étudiées lors d’« états généraux ». Le premier objectif de cette mission jusqu’à la fin de l’année est d’aller à la rencontre des acteurs « qui constituent l’écosystème de la lecture publique : les élus, les professionnels des bibliothèques, les associations socioculturelles ainsi que des libraires dont le rôle est fondamental sur les territoires. » (Voir illustration).

La volonté ministérielle est de favoriser localement une extension des horaires d’ouverture des bibliothèques, « notamment le week-end afin qu’elles soient toujours plus accessibles à tous les citoyens, notamment en dehors des horaires de bureau. »

La mission Orsenna se doit agir vite afin de dresser cet état de lieux de la lecture publique en France, pour cela un rapport « diagnostic » sera remis à Françoise Nyssen en fin d’année. Il portera sur les atouts, les attentes et les besoins des élus et professionnels pour parvenir à l’objectif fixé d’étendre les horaires d’ouverture.

Dans le même temps, une mission des inspections des ministères de l’intérieur et de la culture définira les besoins budgétaires liés à l’extension des horaires des bibliothèques afin de préparer les arbitrages gouvernementaux nécessaires dans le contexte général de maîtrise des dépenses publiques !

Repères

Les bibliothèques, un réseau culturel de proximité sur les territoires :

– un maillage de 16 500 équipements ;

– « 40% des Français de 15 ans et plus se sont rendus dans une bibliothèque municipale en 2016 alors qu’ils n’étaient que 25% en 1997. » Source étude « Publics et usages des bibliothèques municipales » du Ministère de la Culture.

Article précédent

Conseil européen des régions/Karl Heinz Lambertz « pour progresser, l'UE doit coopérer plus étroitement avec les régions »

Articles suivants

Les trois priorités du plan logement du gouvernement