Accueil»Territoires»Pôles d’échanges multimodal Lyon-Part-Dieu/Aménagement urbain de la « porte d’entrée de la Métropole »

Pôles d’échanges multimodal Lyon-Part-Dieu/Aménagement urbain de la « porte d’entrée de la Métropole »

0
Partages
Pinterest Google+

   Les travaux de réaménagement de la place Francfort, située porte Villette de la gare de la Part-Dieu vont débuter. Cette opération s’inscrit dans le projet de développement urbanistique du site de la Part-Dieu qui accueille un pôle d’échanges multimodal qui voit converger les lignes de la gare TGV, celles du réseau TER mais également les tramways (T3 et T4) et la desserte de l’aéroport Lyon Saint-Exupéry par la navette rapide « Rhônexpress ». A cela s’ajoute l’important trafic de la gare routière.

Il est aisé de comprendre l’importance de cette place présentée comme une « porte d’entrée de la Métropole pour les voyageurs » arrivant par air ou par fer mais également pour les habitants de la grande couronne lyonnaise venant travailler à Lyon.

Cette place d’une superficie de 9 hectares comprendra un espace réservé aux piétons dans un cadre paysager répondant aux exigences d’une gestion durable de l’environnement et une gare routière complètement repensée pour répondre aux exigences du trafic des cars et bus.

La Métropole de Lyon et la SNCF ont donné des chiffres qui montrent que les capacités d’accueil sont dépassées

En effet, le PEM (pôles d’échanges multimodal) de Lyon Part-dieu est devenu un « point névralgique de l’activité métropolitaine quotidienne » et sa fréquentation n’a de cesse de croître. La Métropole de Lyon et la SNCF ont donné des chiffres qui montrent que les capacités d’accueil sont dépassées.

En effet, plus de 125 000 personnes « utilisent la gare Lyon Part dieu chaque jour » (1) et le nombre d’usagers des transports en commun du pôle atteint les 165 000 !

(1) La gare est utilisée comme une artère piétonne permettant le franchissement des lignes ferroviaires pour joindre les deux quartiers jouxtant le pôle d’échanges multimodal

Article précédent

« Saint-Etienne Métropole » obtient le statut de Métropole

Articles suivants

Première rentrée politique réussie pour le nouveau Maire de Lyon