Accueil»À la une»Reconstruire La France & l’Esprit Citoyen par le Local !

Reconstruire La France & l’Esprit Citoyen par le Local !

0
Partages
Pinterest Google+

Je voudrais insister sur une idée : reconstruire la France ne suffit pas, il faut aussi reconstruire l’esprit citoyen !

Reconstruire la France au plan économique est une évidence et chaque famille politique apporte ses réponses. En revanche, personne ne met l’accent sur la reconstruction de l’esprit citoyen.

Or, c’est cet esprit citoyen qui fait société et crée l’unité nationale autour de l’idée d’une destinée commune, celle de tout un peuple qui appartient à une grande nation.

De Gaulle ne niait pas l’existence d’intérêts divergents, qui avaient pris, à son époque, aussi la forme d’une lutte des classes portée par un parti communiste stalinien, mais, il avait su créer un esprit citoyen lié à l’idée de la grandeur de la France. La classe ouvrière votait pour de Gaulle. Le parti gaulliste était, selon l’heureuse formule de Malraux, « le métro à six heures », puisqu’on y retrouvait toutes les classes sociales.

C’est cet esprit citoyen, le sens de l’intérêt et l’esprit de solidarité qui ont disparu aujourd’hui, comme le montrent la montée de l’abstention, celle des individualismes et des communautarismes. La société devient un patchwork de « communautés » qui ne se parlent plus, mais s’affrontent, se regardent même en « ennemis ».

Il est temps de reconstruire cet esprit citoyen qui fait la grandeur d’une nation.

Bien entendu, je crois au rôle de l’État, à l’action des gouvernants pour conduire de grandes politiques publiques, qu’elles soient économiques ou sociales. Je crois à l’Etat-stratège et à l’Etat- protecteur.

Mais, cette reconstruction doit passer aussi par le local : la ville, le département, la région, là où se jouent naturellement des solidarités liées à la proximité et à l’identité locale ou régionale.

La crise des « Gilets Jaunes », aura eu le mérite de remettre au coeur du débat public les élus locaux, au premier rang les maires. Les enquêtes d’opinion montrent que l’élu qui a encore une bonne image est le maire, tout simplement parce qu’il incarne une politique de proximité et qu’il reste à portée d’engueulades.

Je suis convaincu que rien n’est possible, si nous ne sommes pas capables de restaurer cet esprit citoyen. La destinée d’une nation est faite des solidarités qui viennent consolider l’unité nationale. Cela passe par le local, car l’action des maires n’est jamais dictée par les injonctions des politiques politiciennes.

En 2020, pour les municipales, les listes seront des listes de rassemblement.

Marc Fraysse

Ancien Député

Président de France Unie

Article précédent

Reconstruire Autour de 4 Mots : L’Économie, Le Social, L’Écologie et L’Ordre, Mais Comment ?

Articles suivants

Le Gaullisme Industriel Et Agricole A Cessé d’Exister Après Pompidou ?