Accueil»À la une»Tourisme : Hébergement record avec 429 millions de nuitées !

Tourisme : Hébergement record avec 429 millions de nuitées !

0
Partages
Pinterest Google+

 

Le tourisme se porte bien dans l’Hexagone ! Les clientèles française et étrangère sont revenues en 2017. L’étude de l’Insee montre une fréquentation record « hébergements collectifs touristiques » en progression de 5,6 %, soit 23 millions de nuitées supplémentaires. Elle atteint ainsi un niveau record, pour atteindre le seuil de 429 millions ! Cette hausse se retrouve dans tous les types d’hébergement, sur l’ensemble des régions, Paris compris !

Le nouveau record de fréquentation des « hébergements collectifs touristiques » de 429 millions de nuitées, dépasse largement celles années 2011 à 2016, comprises entre 400 et 412 millions de nuitées : « ainsi, l’année 2017 fait beaucoup plus que compenser le moindre dynamisme observé en 2015 et 2016, consécutif notamment aux attentats de novembre 2015 et de juillet 2016 ». Tel est le constat de l’étude annuelle de l’Insee.

« Le haut de gamme tire la fréquentation »

Dans le secteur de l’hôtellerie, le nombre de nuitées des « non-résidents » (touristes) croit de 8,8 %, en raison du retour des clientèles américaine et chinoise.

Pour l’hébergement en camping, la dynamique est la même pour les résidents (+ 6,0 %) ainsi que pour les clientèles allemande et belge. Et l’Insee de préciser : « dans les hôtels comme dans les campings, le haut de gamme tire la fréquentation ; en effet, les capacités d’accueil et les taux d’occupation sont de plus en plus élevés pour les établissements les mieux classés ».

Enfin, cette hausse se vérifie sur toutes les régions de l’Hexagone, Île-de-France en tête.

Repères / Points forts de l’étude (extraits)

« Au sein de l’Union européenne, selon les résultats provisoires d’Eurostat, la croissance serait du même ordre de grandeur (+ 5,1 %). L’Espagne affiche le nombre le plus important de nuitées (471 millions), devant la France métropolitaine (429 millions), l’Italie (427 millions) et l’Allemagne (400 millions)… »

” Retour de la clientèle étrangère dans l’hôtellerie : « Les hôtels métropolitains d’atteindre un nouveau record de fréquentation des non-résidents : en hausse de 8,8 % sur un an, celle-ci atteint 76 millions de nuitées, soit un gain de 2 millions de nuitées par rapport au précédent point haut de 2015 “”.

Avec 210 millions de nuitées en 2017, l’hôtel reste le premier mode d’hébergement collectif, loin devant l’hôtellerie de plein air (124 millions de nuitées) et les AHCT (95 millions de nuitées).

“L’engouement des résidents pour les campings ne se dément pas ! Dans les campings, la fréquentation, en hausse de 5,5 %, a d’abord été favorisée par de très bonnes conditions météorologiques en début de saison estivale 2017.En dix ans, la fréquentation de l’hôtellerie de plein air a crû de plus de 20 %. Cette hausse est davantage le fait des résidents (+ 36,7 %).”

“La clientèle résidente reste très majoritaire au sein des AHCT.
Au sein des AHCT, les résidences de tourisme et hôtelières cumulent les trois quarts de la fréquentation. Dans les villages de vacances, maisons familiales et auberges de jeunesses, autre segment des AHCT, la croissance de la fréquentation est du même ordre.”

“Forte hausse de la clientèle américaine dans les hôtels. Avec un nouveau record de 8,7 millions de nuitées en 2017 (8,1 millions en 2015), les touristes américains restent la deuxième clientèle étrangère des hôtels métropolitains. Après une année 2016 en retrait, la clientèle chinoise est de retour dans les hôtels (3,4 millions de nuitées en 2017, soit + 19,2 %).

Le haut de gamme tire la fréquentation : En 2017, le taux d’occupation des hôtels atteint 61,2 %, en hausse de 2,8 points par rapport à 2016. La progression est particulièrement forte dans le haut de gamme : respectivement + 3,8 et + 3,5 points pour les 4 et les 5 étoiles.

Le parc hôtelier compte 641 milliers de chambres en 2017, en repli de 1,2 % par rapport à 2016. Les pertes de capacité dans le segment économique (1 ou 2 étoiles) sont supérieures aux gains dans le milieu ou haut de gamme.

Dans les campings, les capacités sont globalement stables à 710 milliers d’emplacements. La montée en gamme se poursuit.

Dans les AHCT, le parc approche le million de places-lits en 2017, il progresse ainsi de 4,3 % en un an. Le taux d’occupation augmente aussi : il atteint 62,2 %.

La fréquentation augmente dans la plupart des régions métropolitaines
En Île-de-France, le regain de fréquentation hôtelière (+ 10,6 % de nuitées) provient davantage des non-résidents que des résidents…”

 

 

Article précédent

Auvergne Rhône-Alpes: Les ambitions du « Campus Région » du numérique!

Articles suivants

Sécurité routière: Les routes européennes sont les plus sûres