Accueil»Economie»Transition énergétique : Croissance record de la production d’électricité renouvelable en 2017

Transition énergétique : Croissance record de la production d’électricité renouvelable en 2017

0
Partages
Pinterest Google+

 

Les raccordements des nouvelles unités de production de l’éolien et du solaire l’année dernière représente plus de 2700 MW. Cette croissance exceptionnelle dépasse celle de 2011, année de référence dans le domaine du développement des énergies renouvelables. Tel est le bilan dressé par. Enedis (société assurant la gestion du réseau d’électricité en France). Ainsi, la France a réalisé 94% de l’objectif fixé par sa la Programmation Pluriannuelle de l’Energie (PPE) pour 2018.

Les chiffres données par Enedis sur l’importance des raccordements au réseau des nouvelles unités de production d’énergie renouvelable (dans un rapport : un tiers pour le solaire et deux tiers pour l’éolien) montrent une hausse de la puissance énergétique produite en 2017 de 2 763 MW. Cette progression a été très forte lors du dernier trimestre.

18,5 % à la couverture de la consommation d’électricité

Désormais, la puissance énergétique du parc – hydroélectricité, solaire photovoltaïque, éolien et bioénergies confondus- est de 48 685 MW alors que l’objectif assigné par la Programmation Pluriannuelle de l’Energie (PPE) est de 51,7GW !

Et Enedis de préciser qu’avec «  une production de 89 TWh sur l’année, les énergies renouvelables ont participé à hauteur de 18,5 % à la couverture de la consommation d’électricité. »

Son bilan annuel détaille les productions et les progressions de chaque énergie renouvelable. Le parc éolien en progression de 15,3 % sur l’année atteint 90 % de l’objectif fixé à la filière par la PPE à l’horizon 2018 (15 GW). L’énergie éolienne a couvert 5 % de la consommation électrique métropolitaine. La puissance du parc solaire progresse de 13,1 %, représentant 75 % de l’objectif fixé. Le solaire assure désormais 1,9% de la consommation. La production de la filière bioénergies a augmenté de 5,4 % et couvrent 1,5 % de la consommation électrique française. Enfin, l’hydroélectricité (production stable) a assuré 10,1 % de la consommation électrique de la France métropolitaine en 2017 (contre 12,3 % en 2016).

Enedis rappelle que les objectifs de la transition énergétique sont de porter à 40 % la part des énergies renouvelables de la production électrique française en 2030.

 

Article précédent

Appel d'urgence : Les sapeurs-pompiers favorables à un numéro unique

Articles suivants

Lyon invente l’incubateur gastronomique